Le Dhamma de la Forêt

dans la tradition thaï de Lungphu Mun Bhuridatto

et ses disciples occidentaux

English Deutsch Thai

Au sujet de la tradition de la forêt

La tradition thaïlandaise de la forêt se résume à cette citation de Luangta Maha Bua:
« Voici l'enseignement du Bouddha : 'rukkhamūla-senasanam' - se retirer dans les forêts et les montagnes. Après son ordination, en accord avec 'rukkhamūla', le moine devrait se retirer sous l'ombre d'un arbre, dans la forêt, dans les montagnes, les grottes ou sous un rocher en surplomb. Ce sont des lieux propices à la pratique, à l'abri des distractions. Votre pratique y avancera progressivement, tranquillement et correctement. Là, vous devriez pratiquer avec assiduité et persévérance pour le reste de votre vie ! »

La tradition de la forêt de Lungphu Sao et Lungphu Mun

La tradition thaïlandaise de la forêt fut fondée par Lungphu Sao et Lungphu Mun, qui eut de nombreux disciples au 20ème siècle. L'un des ses disciples les plus renommés - certainement le plus connu dans l'Ouest – était Ajahn Maha Bua (Boowa), affectueusement appelé Luangta Maha Bua. A travers la Thaïlande, il est considéré comme le disciple de Lungphu Mun qui suivit au plus près les traces de son enseignant. En effet, parmi les disciples les plus estimés de Lungphu Mun, tous désignèrent Luangta Maha Bua comme le plus apte à porter la responsabilité de la transmission de la tradition de Lungphu Mun.

Dans l'Ouest, Lungphu Chah est certainement le représentant le plus connu de la tradition thaïlandaise de la forêt. Il est généralement considéré comme un un disciple de Lungphu Mun. Pourtant, techniquement, il venait de la tradition Maha Nikaya du bouddhisme thaïlandais alors que Lungphu Mun était de la tradition Thammayut. Lungphu Chah rendit visite à Lungphu Mun seulement 3 jours pour qu'il l'aide dans sa pratique du Dhamma, et par conséquent, il respecta et vénéra Lungphu Mun comme son enseignant. Pour cette raison, il est, en général, vu comme un disciple de Lungphu Mun. Cependant, il n'a jamais été entrainé par le maître personnellement, alors que tous les autres disciples connus de Lungphu Mun (de la tradition Thammayut) furent entrainés par lui, la plupart pendant de nombreuses années.
Luangta Maha Bua, par exemple, suivit l'entrainement de Lungphu Mun pendant 9 ans. En gardant celà à l'esprit, on peut s'attendre à rencontrer des différences significatives entre le Dhamma Vinaya de la tradition de la forêt enseigné par Lungphu Mun (et son successeur Luangta Maha Bua) et le Dhamma Vinaya enseigné dans la tradition de Lungphu Chah.

Les disciples occidentaux de la tradition de la forêt

Le premier occidental ordonné moine en Thaïlande dans la tradition de la forêt fut Ajahn Paññavaddho. Il vint vivre avec Luangta Maha Bua en 1963. Ajahn Paññavaddho arriva en Thaïlande 7 ans plus tôt avec 2 occidentaux ordonnés moines dans la tradition Maha Nikaya. Les 2 autres abandonnèrent dans l'année, et Ajahn Paññavaddho retourna en Angleterre en tant que bhikkhu. Lors de sa 2ème visite, il demanda à un ami de trouver le meilleur maître de méditation en Thaïlande, et il fut dirigé vers Luangta Maha Bua. Deux ans plus tard, Ajahn Cherry vint également rester au monastère de Luangta Maha Bua. Tous deux furent ordonnés dans la tradition Thammayut en 1965, devenant ainsi disciples de Luangta Maha Bua au monastère de la forêt de Baan Taad.
Par conséquent, en Thaïlande, Luangta Maha Bua fut le premier maître respecté à prendre des disciples occidentaux et ensuite, les autres disciples thaïlandais de Lungphu Mun suivirent son initiative. A titre d'exemples : Lungphu Tate, Lungphu Fun, Ajahn Singtong et Ajahn Suwat eurent tous des disciples occidentaux, i.e des disciples restant au moins une année (ou une retraite de la saison des pluies) avec eux et recevant ainsi leurs instructions dans le Dhamma Vinaya de leur maître. Néanmoins, la plupart des disciples occidentaux, si ce n'est tous, quittèrent les robes tôt ou tard, même ceux qui restèrent avec Luangta Maha Bua. Deux ans après la ré-ordination de Ajahn Paññavaddho, Ajahn Sumedho arriva en Thaïlande et devint le premier disciple occidental de Lungphu Chah.

La représentation de la tradition thaï de la forêt dans l'Ouest

En cherchant sur Internet des informations sur la tradition thaï de la forêt, on trouve une multitude d'articles, de même en parcourant Wikipedia. Partant de là, on pourrait assumer que le leader dans l'Ouest de la tradition de la forêt est Ajahn Sumedho, puisque les enseignements de Lungphu Chah furent les premiers à être physiquement établis dans l'Ouest, devenant populaire parmi les occidentaux et se propageant dans le monde entier via les effort de Ajahn Sumedho et ses disciples. Cela soulève la question suivante : pourquoi dans l'Ouest, les disciples occidentaux de la tradition Thammayut de Lungphu Mun et Luangta Maha Bua sont beaucoup moins connus ? Certainement plusieurs raisons à cela, la plus importante est que la tradition de Lunphu Mun met l'accent sur les pratiques solitaires dans les forêts, favorise un mode de vie très austère et fait des réalisations spirituelles l'objectif principal, comme l'illustre l'exemple suivant. En 1974, Luangta Maha Bua était invité en Angleterre, accompagné de Ajahn Paññavaddho et Ajahn Cherry. A la fin de la visite, les laïcs anglais prièrent Ajahn Paññavaddho de rester en Angleterre, et il demanda à Luangta Maha Bua s'il devait rester. Luangta Maha Bua lui demanda alors : "As-tu fini ton travail ?". A la suite de quoi, Ajahn Paññavaddho rentra en Thaïlande avec son maître, pour ne plus jamais retourner en Angleterre. L'intérêt de Luangta Maha Bua portait sur le bien-être spirituel de ses disciples et dans leurs efforts de 'finir le travail' plus que dans la publicité et la propagation de ses enseignements (ou du bouddhisme en général) dans l'Ouest.

Ajahn Paññavaddho (1925 - 2004) - disciple de Luangta Maha Bua.

Biographie (en anglais) - Discours (en anglais)

Ajahn Cherry - disciple de Luangta Maha Bua. Il fut ordonné le même jour que Ajahn Paññavaddho. Vivant encore à Wat Pa Baan Taad, il est le plus senior des bhikkhus occidentaux en Thaïlande. Il n'aime pas enseigner et évite le public.

Ajahn Thanissaro - disciple de Lungphu Fuang et Ajahn Suwat.

Plus d'information: dhammatalks.org ou wikipedia

Ajahn Dick Sīlaratano - disciple de Luangta Maha Bua

Plus d'information: forestdhamma.org

Ajahn Martin Piyadhammo - disciple de Luangta Maha Bua

Biographie - Discours (certains en français)

En savoir plus dans le National Geographic Thai (Nov. 2012)

Lire ou télécharger la traduction française du dossier.

Photos : Vayu Pukchom-ngarm
Récit : Theerayuth Nobnom
Premièrement publié en thaï par National Geographic Thai Edition,
Novembre 2012